Bienvenue sur le site des Experts du patrimoine

Site de référence d’information juridique pour tout ce qui concerne les problématiques patrimoniales Notaires, professionnels de l’immobilier, de la gestion de patrimoine, de la banque, des finances et de l’assurance vous disent tout !

Nouveau !

Devenez auteur !

Retrouvez aussi l’actualité des legs et donations / rubrique associations

+ management des offices
Un nouveau site pour saisir le Médiateur du notariat.

Un nouveau site pour saisir le Médiateur du notariat.

Une directive européenne du 21 mai 2013, transposée dans notre droit par une ordonnance du 20 août 2015, instaure pour tout consommateur « un droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige qui l’oppose à un professionnel. » Afin que le client puisse saisir le Médiateur du notariat, la profession notariale a lancé le 16 avril 2018 le site https://mediateur-notariat.notaires.fr/.

L’objectif de cette réglementation est de permettre aux parties en conflit, le client et le notaire, de tenter de parvenir à un accord, avec l’aide du médiateur et à la demande exclusive du client, sans avoir à recourir à une réclamation auprès des instances de la profession.

Ainsi, lorsqu’un client rencontre un différend avec un notaire, il a dorénavant le choix entre le fait de saisir, comme jusqu’alors, la Chambre des notaires dont dépend ce professionnel ou de faire une demande de médiation auprès du médiateur de la consommation de la profession de notaire, le Médiateur du notariat.

Son domaine de compétence couvre toute l’activité du notaire, réglementée ou non, procédant ou non du tarif réglementaire, qu’elle réponde à une responsabilité contractuelle ou quasi-délictuelle. En sont exclues les réclamations « purement déontologiques », sans demande indemnitaire ou susceptibles d’engendrer une instance disciplinaire.

La médiation est gratuite pour le client et le notaire concerné, et le processus de médiation est absolument confidentiel. Ce qui est exprimé ne peut être exploité, notamment, au cours d’une procédure judiciaire en responsabilité professionnelle en cas d’échec ou d’interruption de la médiation.

Le médiateur est totalement indépendant de la profession et, à ce titre, est nommé au moins pour trois ans de manière irrévocable à compter de son agrément. La profession lui assure les moyens d’exercer sa mission.

Qui est le Médiateur du notariat ?
Christian Lefebvre, aujourd’hui président honoraire du Centre de Médiation des Notaires de Paris, assume la mission de Médiateur de la consommation de la profession notariale. Sa nomination a fait l’objet d’une décision du Conseil supérieur du notariat du 25 octobre 2016. Il est nommé pour trois ans depuis son inscription intervenue le 16 février dernier sur la liste nationale et européenne des Médiateurs de consommation établie par la Commission d’Evaluation et de Contrôle de la Médiation de la Consommation (CECMC).

Source : communiqué de presse

  • Un nouveau site pour saisir le Médiateur du notariat.

Commenter cet article

Vous pouvez lancer ou suivre une discussion liée à cet article en cliquant et rédigeant votre commentaire. Votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.

A lire aussi dans la même rubrique :

Garantie collective des notaires : quel taux pour 2024 ?

Pour rappel, la garantie collective du notariat a pour but de compenser financièrement les fautes et négligences intentionnelles et/ou pénalement répréhensibles imputables aux notaires. Deux types de caisse de garantie en assurent le bon (...)

Lire la suite ...

Poursuites disciplinaires et droit de se taire du notaire poursuivi

Comme évoqué, les Sages de la rue de Montpensier ont été saisis par la Cour de cassation [3] d’une question prioritaire de constitutionnalité relative à la conformité constitutionnelle des articles 2, 5, 6-1, 10 et 11 de l’ordonnance n°45-1418 du 28 (...)

Lire la suite ...

Code de déontologie des notaires : aperçu du décret du 28 décembre 2023

Contexte de la réforme de la déontologie du notariat Pour mémoire, l’article 41 de la loi n°2021-1729 du 22 décembre 2021 pour la confiance dans l’institution judiciaire a habilité le Gouvernement à prendre, dans un délai de huit mois à compter de la (...)

Lire la suite ...

Menaces et risques LCB‐FT 2022-2023 : nouvel outil pédagogique du TRACFIN

Les Autorités le rappellent à chaque occasion : la bonne efficacité du dispositif LCB‐FT français nécessite une compréhension fine des enjeux et des risques de BC‐FT par les professions déclarantes. Mais il est vrai que la bonne volonté en la matière ne (...)

Lire la suite ...